1996 ? L'année de la disparation de Mitterrand et Gene Kelly, de l'arrêt des essais nucléaires français. Ariane V explose en vol 5 secondes après son décollage, Stef de Monaco divorce, Bill Clinton entre à la Maison Blanche ; le Pentagone découvre de la glace sur la lune... Pour les amateurs de notre 9ème Art, l'année 1996 marque aussi la première apparition d'un nouveau personnage, en l'occurrence une femme, dans le club très privé des héros masculins. Certes il y eut Bécassine, Seccotine, la Castafiore, plus près de nous Barbarella, Laureline et Adèle Blanc-Sec, mais CAROLINE BALDWIN, c'est autre chose. Finies les gourdes ou les princesses, les pin-up ou les surdouées ! Caroline est une jeune femme moderne. Pas une héroïne. Un personnage fait de contradictions, de force et de faiblesses, d'énergie et de fêlures. D'abord elle doute, ensuite elle fonce. N'est-ce pas du reste précisément la définition du courage ? Et puis elle est belle. D'une beauté sans artifice, cheveux courts, maquillage léger ; il émane d'elle un charme, une humanité, une tendresse diffuse et souvent un zeste de mélancolie auxquels il serait difficile de rester insensible ! Mais la consoler des vicissitudes de l'existence et de l'âpreté de ses aventures, quel lecteur n'en a-t-il pas un jour rêvé ?

Caroline Baldwin - Double Dames

14,50 €Prix
  • Auteur

    André Taymans

     

  • ISBN

    978-2-931027-35-6

     

  • Tome

    entre le 16 & 17

     

  • Date de parution

    Septembre 2021

     

  • Format

    305 x 225 mm

     

  • Pages

    48 pages